1 mai 2016

Voilà voilà...


J'arrive ici les mains dans les poches, je fais des ronds avec mes pieds et je sais déjà plus quoi dire...
Voilà voilà...
Bon je dois y aller là hein.
À bientôt alors.

C'est un peu l'histoire de ma vie ce genre de conversations. Quand je voit une connaissance, de loin, qui me fait pressentir un dialogue aussi enrichissant qu'une conférence de Franck Ribéry, d'abord je me planque.
Puis, si je dois pas mégarde m'approcher de la dite personne, je regarde dignement dans la direction opposée, en ayant l'air d'être très très occupée.
Enfin, si l'effronté(e) ose quand même m'adresser la parole, je "Ah! Je t'avais...pas vu/pas reconnu/rayé de ma mémoire!" (au choix), et puis je Voilàvoilate assez rapidement ce qui abrège fortement le dialogue.

Non parce que les "Alors? Quoi de neuf?" quand t'as pas vu la personne depuis 10 ans c'est pas mal con quand même.
Bah t'as combien de temps devant toi? Parce qu'en 10 ans il s'est passé deux-trois trucs dans ma vie s'tu veux...
Les gens disent de moi que je suis plutôt froide, pas causante... :)
Et ça ne me dérange pas plus que ça en fait.